Le Lycée Virtuel Marocain
Discuter, parler des oeuvres littéraires enseignées au Lycée marocain et partager ses idées
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 12 Juin 2013 - 7:50
Notre Communauté
Nos Classes Virtuelles
Derniers sujets
» La charte du site "Important à lire"
Ven 3 Mai 2013 - 4:22 par walido

» Pour les lycéens de la deuxième année bac
Jeu 27 Jan 2011 - 9:36 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:25 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:24 par mahita

» Moderateur / adminstrateur des grand forum
Dim 12 Sep 2010 - 6:04 par Amour des mots

» Femmes auteures avec pseudonymes masculins
Mar 8 Déc 2009 - 16:17 par Amour des mots

» TWILIGHT de Stephenie Meyer
Ven 6 Nov 2009 - 4:42 par Amour des mots

» Bienvenue aux nouveaux membres
Sam 12 Sep 2009 - 9:07 par Tatsuki

» Dans quelle date va débuter l'inscription ?
Jeu 3 Sep 2009 - 17:06 par Amour des mots

» LA PHRASE SIMPLE
Dim 7 Déc 2008 - 4:19 par Titrite

Ma Trousse d’Outils
Bibliothèque numérique
Meilleurs posteurs
Amour des mots
 
Hermionne
 
Kawtar
 
Yasmine
 
Lycéenne
 
Titrite
 
mahita
 
walido
 
Tatsuki
 
ziko
 

Annuaire des sites marocains



Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Imageshack



Liens Importants

Partagez | 
 

 PARFUM EXOTIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amour des mots
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
A votre service :
Points : 3472
Réputation : 5
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: PARFUM EXOTIQUE   Mer 9 Juil 2008 - 10:11

[b]PARFUM EXOTIQUE[/b]


IntroductionPremier poème de la section consacrée à Jeanne Duval dans la section Spleen et idéal, de Baudelaire.
Elle est la maîtresse de Baudelaire (Noire - rencontrée en 1842).
Toutefois, la femme s'efface rapidement en raison de la puissance de son
parfum qui engendre une vision imaginaire et idéalisée (cf. titre).
Mouvement en crescendo de la femme à l'île puis au port.
Jeu de correspondance entre les sensations (synesthésie).


Lecture du texte


XXII - Parfum exotique
Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,
Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone;
Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux;
Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et des femmes dont l'oeil par sa franchise étonne.
Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor tout fatigués par la vague marine,
Pendant que le parfum des verts tamariniers,
Qui circule dans l'air et m'enfle la narine,
Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.
Les Fleurs du mal, Charles Baudelaire







Annonce des axes



EtudeI - Vision de la femme par Baudelaire - Transformation par l'île et le port C'est la relation intime amoureuse qui provoque la vision intérieure (" yeux fermés ").
Les conditions sont favorables à cette rêverie : la scène se déroule un
soir d'automne : on se trouve dans un univers favorable au déploiement
de l'imaginaire.
L'imaginaire est noté par l'enjambement qui accentue un climat
d'allégresse et de chaleur (" éblouissement ", " feu ", " soleil ").
L'intimité amoureuse paraît liée à l'enfance (" sein chaleureux " :
connotation érotique mais également de protection maternelle).
Le tableau exotique se substitue progressivement à la figure féminine
L'île du v.5 peut évoquer le paradis originel, ou du moins un lieu
isolé, protecteur ; un lieu utopique, un lieu de bonheur. L'enjambement
v.5-6 et le pluriel v.6 insistent sur la générosité du lieu.
L'île concilie des notions contradictoires comme la fertilité et l'oisiveté.
On remarque ici deux composantes du paradis beaudelairien : l'exotisme et la sensualité.
La régularité rythmique du v.6 et les parallélismes syntaxicaux renforcent l'harmonie.
L'accent est mis sur la beauté et la santé physique des hommes à
laquelle répond la vertu des femmes. Toutefois " étonne " précise que
cette innocence n'a plus cours dans notre civilisation.
Pendant le 1° tercet, la vision passe de l'île au port (symbolisme vision, vie, voyage, mouvement)
Le port est un lieu protégé (comme l'île) mais aussi un lieu d'expansion et d'infini propre à incarner le rêve (cf. 2° tercet).
Les nombreuses assonances en " oua " et " a " montrent la recherche d'harmonie.
La très grande générosité des rimes v. 12-14 fait écho au v. 6 (générosité de l'île, lieu d'expansion et de bien-être.



II - Correspondance entre les différentes sensations : synesthésie Jeu de correspondance entre les sensations (synesthésie) propre au symbolisme.
Lien étroit odorat-vue v.2-3 :cf. " quand " et position symétrique des verbes en début de vers.
Cette symétrie rappelle la toute-puissance du parfum qui engendre une vision de lumière : on passe du parfum à la vue (v. 3-4)
Pluralité des sensations :

  • v. 10 : sensation visuelle
  • v. 12 : sensation olfactive (" parfum ")
  • v. 14 : auditive (" chant ")

La rêverie s'épanouit en fonction de ses sensations.
Les sensations sont mises en relief par un jeu d'échos noté par les assonances et les allitérations (f/v, l/r, m/n).
Le poème fait écho à ce vers des " correspondances " de Baudelaire : les parfums, les couleurs et les sons se répondent ".
Le vers de chute est le point d'apogée des sensations ; le rythme
croissant 2+4+6 révèle l'extase du beaudelairien et le passage du plan
sensuel au plan spirituel.



Conclusion
On retrouve dans Parfum exotique les caractéristiques de Baudelaire et du symbolisme : passage du sensuel au spirituel, correspondance entre les sensations.
La recherche d'idéal se trouve au sein d'un sonnet classique par
l'intermédiaire d'une vision imaginaire : pour Baudelaire, le bonheur
ne peut exister que dans cette recherche d'idéal et par l'intermédiaire
d'une rêverie.

_________________
Grâce à vos efforts, notre site pourra s'améliorer !

Avant de poster vos sujets lisez et signez notre charte ICI



«Manier savamment une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire.» [Charles Baudelaire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemarocain.forumpersos.com
 
PARFUM EXOTIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fleurs du mal de Baudelaire
» [5ème] Que faites-vous en poésie ?
» le parfum en 2de
» Attention! Parfum sur parkings. Grandes surfaces.
» Jardin exotique de Monaco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Lycée Virtuel Marocain :: Prosodie (pour les amateurs de la poésie) :: Analyses des poèmes-
Sauter vers: