Le Lycée Virtuel Marocain
Discuter, parler des oeuvres littéraires enseignées au Lycée marocain et partager ses idées
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 12 Juin 2013 - 7:50
Notre Communauté
Nos Classes Virtuelles
Derniers sujets
» La charte du site "Important à lire"
Ven 3 Mai 2013 - 4:22 par walido

» Pour les lycéens de la deuxième année bac
Jeu 27 Jan 2011 - 9:36 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:25 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:24 par mahita

» Moderateur / adminstrateur des grand forum
Dim 12 Sep 2010 - 6:04 par Amour des mots

» Femmes auteures avec pseudonymes masculins
Mar 8 Déc 2009 - 16:17 par Amour des mots

» TWILIGHT de Stephenie Meyer
Ven 6 Nov 2009 - 4:42 par Amour des mots

» Bienvenue aux nouveaux membres
Sam 12 Sep 2009 - 9:07 par Tatsuki

» Dans quelle date va débuter l'inscription ?
Jeu 3 Sep 2009 - 17:06 par Amour des mots

» LA PHRASE SIMPLE
Dim 7 Déc 2008 - 4:19 par Titrite

Ma Trousse d’Outils
Bibliothèque numérique
Meilleurs posteurs
Amour des mots
 
Hermionne
 
Kawtar
 
Yasmine
 
Lycéenne
 
Titrite
 
mahita
 
walido
 
Tatsuki
 
ziko
 

Annuaire des sites marocains



Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Imageshack



Liens Importants

Partagez | 
 

 Recueillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amour des mots
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
A votre service :
Points : 3472
Réputation : 5
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Recueillement   Mer 9 Juil 2008 - 10:09

Recueillement


Introduction

Présente et situe le sujet (éclairage sur l'époque, l'œuvre, l'auteur...)
Indique le genre et la structure du texte
Relève les thèmes essentiels, présente les personnages…
Annonce la problématique soulevée (sous forme de question)




Lecture du texte


Recueillement

Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.
Tu réclamais le Soir; il descend; le voici:
Une atmosphère obscure enveloppe la ville,
Aux uns portant la paix, aux autres le souci.
Pendant que des mortels la multitude vile,
Sous le fouet du Plaisir, ce bourreau sans merci,
Va cueillir des remords dans la fête servile,
Ma Douleur, donne-moi la main; viens par ici,
Loin d'eux. Vois se pencher les défuntes Années,
Sur les balcons du ciel, en robes surannées;
Surgir du fond des eaux le Regret souriant;
Le Soleil moribond s'endormir sous une arche,
Et, comme un long linceul traînant à l'Orient,
Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche.



Charles Baudelaire, Les fleurs du mal CLIX


Annonce du plan

Nous analyserons le poème par une analyse linéaire.



Etude méthodique


I. Première strophe.
• Dédoublement du poète qui fait de sa douleur une entité à part
entière, personnifiée par :
- la majuscule : Douleur
- la relation étroite
qu’il entretient avec sa douleur :Ô, tu...
La progression ascendante du rythme renforce l’idée d’impatience
flagrante de la Douleur.

Promesse d’un apaisement se traduisant par des vers ternaires, plus équilibrés et
qui confèrent aux vers un certain équilibre.

On se trouve dans un paysage urbain cher à Baudelaire, qui est le poète
de la ville.

La dichotomie renforce la séparation nette entre les catégories
de personnes telle qu’a pu être Baudelaire ou encore le lecteur.


II. Deuxième strophe
• Vers 5 à 7 : vers faibles, très instables qui traduisent
un bonheur factice.

Vers 8 : rythme ternaire, montrant que le poète a pris ses distances
avec la fête et qu'il apparaît comme un moralisateur :
pour lui, le plaisir implique l’esclavage (vocabulaire : fouet, barreau,
servile)



III. Troisième strophe
• Utilisation de l’impératif à tranquillité de la
Douleur puisqu’il ne s’agit plus d’ordre mais de propositions.

Le paysage est à moitié abstrait et concret : paysage qui parle à l’âme,
contemplation du passé : défuntes Années, Regret.
Remord = culpabilité d’y être allé
Regret = non coupable mais regret de ne pas y être allé.


IV. Quatrième strophe
• C’est une strophe idéaliste avec une promenade en bord
de Seine. Le coucher de soleil à apparaît comme la métaphore
de la mort.
La nuit s’est fait attendre et la répétition
du verbe « entendre » traduisent une délivrance pour le
poète
et sa douleur qui sont maintenant égaux
et se sont rapprochés: "ma chère".

Conclusion


Faire le bilan des idées soulevées.
Ouvrir ma réponse sur un problème plus vaste.

_________________
Grâce à vos efforts, notre site pourra s'améliorer !

Avant de poster vos sujets lisez et signez notre charte ICI



«Manier savamment une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire.» [Charles Baudelaire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemarocain.forumpersos.com
 
Recueillement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recueillement profond
» Recueillement: quelle musique écoutez-vous pour vous y préparer ...?
» trouvé grosse tortue de floride. Que faire??
» Recueillement impossible
» poèmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Lycée Virtuel Marocain :: Prosodie (pour les amateurs de la poésie) :: Analyses des poèmes-
Sauter vers: