Le Lycée Virtuel Marocain
Discuter, parler des oeuvres littéraires enseignées au Lycée marocain et partager ses idées
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 12 Juin 2013 - 7:50
Notre Communauté
Nos Classes Virtuelles
Derniers sujets
» La charte du site "Important à lire"
Ven 3 Mai 2013 - 4:22 par walido

» Pour les lycéens de la deuxième année bac
Jeu 27 Jan 2011 - 9:36 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:25 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:24 par mahita

» Moderateur / adminstrateur des grand forum
Dim 12 Sep 2010 - 6:04 par Amour des mots

» Femmes auteures avec pseudonymes masculins
Mar 8 Déc 2009 - 16:17 par Amour des mots

» TWILIGHT de Stephenie Meyer
Ven 6 Nov 2009 - 4:42 par Amour des mots

» Bienvenue aux nouveaux membres
Sam 12 Sep 2009 - 9:07 par Tatsuki

» Dans quelle date va débuter l'inscription ?
Jeu 3 Sep 2009 - 17:06 par Amour des mots

» LA PHRASE SIMPLE
Dim 7 Déc 2008 - 4:19 par Titrite

Ma Trousse d’Outils
Bibliothèque numérique
Meilleurs posteurs
Amour des mots
 
Hermionne
 
Kawtar
 
Yasmine
 
Lycéenne
 
Titrite
 
mahita
 
walido
 
Tatsuki
 
ziko
 

Annuaire des sites marocains



Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Imageshack



Liens Importants

Partagez | 
 

 PETITE BIOGRAPHIE CHARLES BAUDELAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amour des mots
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
A votre service :
Points : 3472
Réputation : 5
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: PETITE BIOGRAPHIE CHARLES BAUDELAIRE   Dim 25 Mai 2008 - 6:12

PETITE BIOGRAPHIE

CHARLES BAUDELAIRE : 1821-1867

Baudelaire est né à Paris d'un père de soixante ans et d'une mère de vingt-six ans. A l'âge de six ans, il est orphelin de père et dés 1828, sa mère se remarie avec le commandant AUPICK, ambassadeur et sénateur sous l'empire.

Révolté par ce mariage,, contraint de subir une éducation stricte, le jeune Baudelaire ne s'entend pas avec son beau-père. A onze ans, il est mis en pension à Lyon, ville où son beau-père vient d'être muté. Il est un élève solitaire et cynique.

En 1836, il est de retour à Paris et fréquente le lycée Louis-Le-Grand. Indiscipliné, il sera renvoyé en 1839, quelques mois avant de passer son baccalauréat, qu'il obtiendra malgré tout.

En 1840, il s'inscrit à la faculté de droit de Paris. il mène une vie étudiante dissipée et consacre plus de temps à ses loisirs qu'à ses études. Il contracte de nombreuses dettes dés cette époque. Il mène une vie de bohème au quartier latin, fréquente les milieux littéraires et devient le disciple de Théophile GAUTIER à qui il dédiera plus tard Les Fleurs du Mal

" Au poëte impeccable

Au parfait magicien és lettres françaises

A mon très cher et très vénéré

MAÎTRE ET AMI

THEOPHILE GAUTIER

Avec les sentiments

de la plus profonde humilité

Je dédie

Ces FLEURS MALADIVES.

En 1841, fatigué de sa désinvolture et pour l'arracher à sa vie de scandale, le général Aupick le fait embarquer, à Bordeaux, sur un navire en partance pour les Indes. Très vite Baudelaire s'ennuie sur ce bateau et il débarque à l'île Bourbon ( l'actuelle île de La Réunion) et rejoint la France. Ce bref voyage éveille Baudelaire à la poésie : l'exotisme, le soleil, la pureté du ciel et des êtres, la beauté des paysages de l'île Maurice, seront des thèmes récurrents dans nombre de poèmes des Fleurs du Mal.

Rentré à Paris, Baudelaire réclame la part de son héritage paternel et mène dés lors une vie de dandy. Il a le goût du luxe, vit dans de riches hôtels, déjeune dans les meilleurs restaurants et s'habille avec élégance et raffinement. C'est une période heureuse pour l'homme et aussi pour le poète naissant puique c'est à cette époque que Baudelaire écrit les premiers poèmes des Fleurs du Mal.

Il se lie avec JEANNE DUVAL, la Vénus noire, mais leurs amours seront tumultueuses et souvent douloureuses. Plus tard, il fera la connaissance de MARIE DAUBRUN , l'enfant, la soeur de " L'invitation au voyage", puis d'APOLLINE SABATIER, " l'ange plein de bonheur, de joie et de lumières" de " Réversibilité". Ainsi, la vie affective de Baudelaire sera-t-elle essentiellemnet partagée entre ces trois femmes, différentes mais complémentaires : Jeanne, la sensuelle, Marie, la sage et la tendre, Apolline,la saintequ'il vénère.

Le patrimoine paternel se dilapide au rythme des nombreuses dépenses de Baudelaire et sa famille s'en inquiète. En 1844, à la demande de sa mère, un conseil judiciare contrôle l'héritage de Baudelaire : il ne peut plus jouir librement de ses biens ( aujourd'hui on parlerait de mise sous curatelle) et une rente annuelle de 200 francs ( ce qui est peu) lui est allouée. Désormais, Baudelaire vivra très modestement et, dépensant le plus souvent son argent pour la drogue et l'alcool, il terminera sa vie dans la plus grande misère.

Baudelaire devient critique d'art et publie ses réflexions dans des recueils au titre évocateur : " Salon de 1845" ; " Salon de 1846" ; Salon de 1855" ( dont le sujet principal est l'exposition universelle qui se déroulait à Paris).

Il s'intéresse à la politique au moment de la révolution de 1848. Il écrit des articles dans un journal républicain, mais ses propos sont jugés trop excessifs par le directeur et il est vite congédié. de cette expérience malheureuse, Baudelaire ne conservera qu'un scepticisme amer pour la politique.

Il découvre l'oeuvre d'EDGAR POE et traduit ses contes fantastiques.

En 1855, c'est la publication de 2 poèmes en prose : " Le crépuscule du soir" et "La solitude".

1857 : le général Aupick meurt. C'est cette année-là que sa traduction "Des Histoires Extraordinaires" d'Edgar Poe est mise en vente. C'est aussi la date de la première publication des Fleurs du Mal. Très vite son recueil est retiré de la vente et Baudelaire est condamné en correctionnelle pour immoralité. ( le même tribunal avait condamné, cette même année "Madame Bovary" de Flaubert. Mais le romancier avait pu s'offrir les services d'un bon avocat et il avait été relaxé et son oeuvre avait pu être vendue) Il est contraint à une amende et doit retirer de son recueil les six pièces condamnées ( " Lesbos" ; " Femmes damnées"; " Le Léthé" ; " A celle qui est trop gaie" ; " Les bijoux" ; " Les métamorphoses du vampire" )

1860 : publication des Paradis artificiels dont le sous-titre est Opium et Haschisch.

1861 : deuxième publication des Fleurs du Mal ; le recueil est enrichi de 35 nouvelles pièces dont " Les tableaux parisiens" ( par exemple : " Paysage" ; "Les petites vieilles" ; " Rêve parisien" ; " Le crépuscule du matin" ....)

1863 : C'est l'année de la publication du Peintre de la vie moderne, une étude consacrée au peintre CONSTANTIN GUYS.

1864 : Dans le " Figaro", il publie des poèmes en prose sous le titre Spleen de Paris. Accablé de dettes, il quitte Paris pour se réfugier en Belgique. Miné par l'alcool, la drogue, la maladie, Baudelaire vit d'autant plus mal son exil volontaire que son oeuvre ne connaît pas un vif succès. Il vit misérablement et oublié de tous ; seule la concierge du petit immeuble qu'il habite lui prodigue soin et attention.

1866 : A la suite d'une chute, Baudelaire est aphasique et hémiplégique. Il est ramené à Paris où il meurt le 31 août 1867.

1869 : C'est la publication à titre posthume de l'ensemble de ses poèmes en prose qui avaient été publié dans divers journaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemarocain.forumpersos.com
 
PETITE BIOGRAPHIE CHARLES BAUDELAIRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le thème du voyage dans "Les Petits Poèmes en Prose" (Charles Baudelaire)
» Réversibilité de Charles Baudelaire
» [résolu] quelqu'un a-t-il une petite biographie de Molière ?
» Charles Baudelaire, "L'invitation au voyage"
» Les fleurs du mal, de Baudelaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Lycée Virtuel Marocain :: Prosodie (pour les amateurs de la poésie) :: Analyses des poèmes-
Sauter vers: