Le Lycée Virtuel Marocain
Discuter, parler des oeuvres littéraires enseignées au Lycée marocain et partager ses idées
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 12 Juin 2013 - 7:50
Notre Communauté
Nos Classes Virtuelles
Derniers sujets
» La charte du site "Important à lire"
Ven 3 Mai 2013 - 4:22 par walido

» Pour les lycéens de la deuxième année bac
Jeu 27 Jan 2011 - 9:36 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:25 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:24 par mahita

» Moderateur / adminstrateur des grand forum
Dim 12 Sep 2010 - 6:04 par Amour des mots

» Femmes auteures avec pseudonymes masculins
Mar 8 Déc 2009 - 16:17 par Amour des mots

» TWILIGHT de Stephenie Meyer
Ven 6 Nov 2009 - 4:42 par Amour des mots

» Bienvenue aux nouveaux membres
Sam 12 Sep 2009 - 9:07 par Tatsuki

» Dans quelle date va débuter l'inscription ?
Jeu 3 Sep 2009 - 17:06 par Amour des mots

» LA PHRASE SIMPLE
Dim 7 Déc 2008 - 4:19 par Titrite

Ma Trousse d’Outils
Bibliothèque numérique
Meilleurs posteurs
Amour des mots
 
Hermionne
 
Kawtar
 
Yasmine
 
Lycéenne
 
Titrite
 
mahita
 
walido
 
Tatsuki
 
ziko
 

Annuaire des sites marocains



Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Imageshack



Liens Importants

Partagez | 
 

 Schinderhannes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amour des mots
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
A votre service :
Points : 3472
Réputation : 5
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Schinderhannes   Mer 9 Juil 2008 - 11:29

Schinderhannes



Introduction- Ce poème est extrait du recueil de poèmes Alcools paru en 1913, et écrit par Guillaume Apollinaire.
- Schinderhannes est à situer à la période où Apollinaire est allé vivre sur les bords du Rhin.
- C’est une allusion à un bandit célèbre qui s’était opposé aux troupes de Napoléon ; c’est une légende rhénane.
- Ce thème a été repris par Apollinaire sous la forme du repos du guerrier, mais de manière caricaturale.






Lecture




Dans la forêt avec sa bande
Schinderhannes s'est désarmé
Le brigand près de sa brigande
Hennit d'amour au joli mai


Benzel accroupi lit la Bible
Sans voir que son chapeau pointu
A plume d'aigle sert de cible
A Jacob Born le mal foutu


Juliette Blaesius qui rote
Fait semblant d'avoir le hoquet
Hannes pousse une fausse note
Quand Schulz vient portant un baquet

Et s'écrie en versant des larmes
Baquet plein de vin parfumé
Viennent aujourd'hui les gendarmes
Nous aurons bu le vin de mai

Allons Julia la mam'zelle
Bois avec nous ce clair bouillon
D'herbes et de vin de Moselle
Prosit Bandit en cotillon

Cette brigande est bientôt soûle
Et veut Hannes qui n'en veut pas
Pas d'amour maintenant ma poule
Sers-nous un bon petit repas

Il faut ce soir que j'assassine
Ce riche juif au bord du Rhin
Au clair des torches de résine
La fleur de mai c'est le florin


On mange alors toute la bande
Pète et rit pendant le dîner
Puis s'attendrit à l'allemande
Avant d'aller assassiner



Schinderhannese - Apollinaire, Alcools (1912)






Annonce des axes



Etude

Versification :
- 8 quatrains à octosyllabes.
- Rimes croisées (abab).
- Rythme léger, rapide.




1 - 1er tableau situe le lieu et les personnages (cela fait penser à Robin des Bois à forêt, brigands…).
- « S’est désarmé » à il se repose, il a déposé les armes.
- Elément inhabituel : il y a une « brigande », pas très poétique / elle « hennit » à cheval.
- « Joli mai » à c’est le printemps, la saison des amours.


2 - La bande est horrible, laide (« mal foutu »), déformée / ils ont des attitudes peu gracieuses (« accroupi »).
- C’est un mélange de toutes ces images enfantines, légendaires qui font des contes.
- « Jacob Born le mal foutu » à le personnage a un épithète (adjectif, ici « mal foutu »), comme les grands guerriers (Alexandre le Grand, Attila le Hun…).


3 - La demoiselle a une attitude mondaine à elle rote mais fait semblant d’avoir le hoquet.
- « Fausse note » à entrave à la mélodie du bonheur.


4 - Ils chantent avec le vin (de manière poétique), ils en deviennent lyriques (« baquet plein de vin parfumé », …).


5 - Apollinaire imite le style des faubourgs parisiens à 2 strophes sur l’éloge du vin (4 & 5).
- « Prosit » = à ta santé / « bandit en cotillon » = brigande.


6 - Le ton est désormais beaucoup moins souriant et léger.
- Vulgarité, expressions populaires (« soûle », « elle veut Hannes », «
ma poule »), on retrouve le ton des faubourgs parisiens une fois de
plus.


7 - Retour à la réalité : « il faut que j’assassine ».
- Les poèmes d’Apollinaire du cycle rhénan ont un appel au Rhin à « ce riche Juif au bord du Rhin ».
- Expression très poétique : « la fleur de mai c’est le florin » (« florin » = argent).
- Après la poésie sur le vin, c’est la poésie sur le meurtre.
- On ne perd pas la trace du mois de mai, évoqué précédemment, mais il est beaucoup moins heureux.


8 - « Alors » à piège d’Apollinaire pour induire
le lecteur en erreur : « on mange alors toute la bande » différent de « on mange,
alors toute la bande » !
- « Pète » à attitudes grossières.
- « S’attendrit à l’allemande » à oxymore.
- « Avant d’aller assassiner » à aucun commentaire, froideur de l’expression.
- A la fin du poème, il y a un mélange entre ce que l’auteur voit (repas) et ce qu’il ne voit pas (assassinat).





Conclusion
- Ce poème est une caricature des héros romantiques (ex : Jean Valjean).
- C'est également une caricature de cette légende rhénane.
- La poésie peut se nicher partout, mais elle ne fait pas oublier la réalité.
- Les styles de poésie se mélangent.

_________________
Grâce à vos efforts, notre site pourra s'améliorer !

Avant de poster vos sujets lisez et signez notre charte ICI



«Manier savamment une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire.» [Charles Baudelaire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemarocain.forumpersos.com
 
Schinderhannes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Lycée Virtuel Marocain :: Prosodie (pour les amateurs de la poésie) :: Analyses des poèmes-
Sauter vers: