Le Lycée Virtuel Marocain
Discuter, parler des oeuvres littéraires enseignées au Lycée marocain et partager ses idées
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 12 Juin 2013 - 7:50
Notre Communauté
Nos Classes Virtuelles
Derniers sujets
» La charte du site "Important à lire"
Ven 3 Mai 2013 - 4:22 par walido

» Pour les lycéens de la deuxième année bac
Jeu 27 Jan 2011 - 9:36 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:25 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:24 par mahita

» Moderateur / adminstrateur des grand forum
Dim 12 Sep 2010 - 6:04 par Amour des mots

» Femmes auteures avec pseudonymes masculins
Mar 8 Déc 2009 - 16:17 par Amour des mots

» TWILIGHT de Stephenie Meyer
Ven 6 Nov 2009 - 4:42 par Amour des mots

» Bienvenue aux nouveaux membres
Sam 12 Sep 2009 - 9:07 par Tatsuki

» Dans quelle date va débuter l'inscription ?
Jeu 3 Sep 2009 - 17:06 par Amour des mots

» LA PHRASE SIMPLE
Dim 7 Déc 2008 - 4:19 par Titrite

Ma Trousse d’Outils
Bibliothèque numérique
Meilleurs posteurs
Amour des mots
 
Hermionne
 
Kawtar
 
Yasmine
 
Lycéenne
 
Titrite
 
mahita
 
walido
 
Tatsuki
 
ziko
 

Annuaire des sites marocains



Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Imageshack



Liens Importants

Partagez | 
 

 NUIT RHENANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amour des mots
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
A votre service :
Points : 3472
Réputation : 5
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: NUIT RHENANE   Mer 9 Juil 2008 - 11:27

NUIT RHENANE

Introduction : La nuit est l'espace du rêve et des légendes. La nuit rhénane, c'est
aussi la nuit de l'ivresse dans le tournoiement des figures
concurrentes de la réalité et de la fable.
Ce poème, extrait du recueil Alcools,
est à situer à la période où Apollinaire est allé vivre sur les bords du Rhin.
Poème de la brisure des verres, ce texte est aussi celui de l'ivresse des vers,
avec ce sonnet cassé à qui il manque un vers. Ce poème est un jeu, même s'il
soulève un malaise et une réflexion sur la poésie.



Lecture :
Nuit rhénane


Mon verre est plein d'un vin trembleur comme une flamme
Écoutez la chanson lente d'un batelier
Qui raconte avoir vu sous la lune sept femmes
Tordre leurs cheveux verts et longs jusqu'à leurs pieds


Debout chantez plus haut en dansant une ronde
Que je n'entende plus le chant du batelier
Et mettez près de moi toutes les filles blondes
Au regard immobile aux nattes repliées


Le Rhin le Rhin est ivre où les vignes se mirent
Tout l'or des nuits tombe en tremblant s'y refléter
La voix chante toujours à en râle-mourir
Ces fées aux cheveux verts qui incantent l'été


Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire


Guillaume Apollinaire (1880 - 1918), Alcools







Analyse :
I- L'univers fascinant des légendes.
Ici le poème se met à l'écoute d'un autre poème (" écoutez la chanson... " => mise
en abyme).
Cet autre poème raconte une hallucination (sans doute due à l'absinthe, évoquée
par les femmes aux cheveux verts, à la troisième strophe, nommées " fées ")
prise
comme
une réalité. Ces 7 (chiffre mystique) femmes " incantent l'été ". Ces figures
mystiques ont une véritable liaison avec le poète.
Cette liaison rend le lecteur mal à l'aise, ce qui est renforcé par les
allitérations en v (" mon verre est plein d'un vin... "), et les
voyelles nasalisées.


II- L'univers rassurant du réel.Mais l'auteur revient rapidement au monde du réel, qui s'oppose au
monde fantastique principalement par les femmes sages et stéréotypées
(" les filles blondes au regard immobile et aux nattes repliées "). Il
y a rejet du monde précédent (" que je n'entende plus le chant du
batelier ").

La première strophe est aussi rejetée par les sonorités: le rythme nerveux du
premier vers de la 2ème
strophe marque une rupture avec la strophe précédente.


III- L'ivresse et le rire.
Le poème s'ouvre en fait au premier vers sur le vin (son inspiration ?); ce thème
n'est continué que dans la 3ème strophe et le dernier vers.

La troisième strophe est en fait un récapitulatif du poème et de la poésie d'Appolinaire
en général ; c'est un monde mystique où se mélangent les oxymores poétiques
(" Le Rhin le rhin est ivre... ", la répétition renforce cette idée), les " lieux-communs
poétiques " (" l'or
des nuits "), les figures légendaires (" les fées ") et les éléments bien réels
(" Le Rhin... où les vignes se mirent, le Rhin est une région viticole).

Mais ce poème libérateur, amenant le rire, se brise en même tant que celui-ci
: le dernier rire, l'éclat, brise le verre, l'alcool, l'inspiration du poème
et donc le poème lui-même.



Conclusion :
"L’éclat de rire" brise le verre du poète mais aussi le poème
lui-même. Les thèmes abordés dans ce poème sont récurrents dans le
recueil : l'alcool, la vie, le fantastique, les peurs…

_________________
Grâce à vos efforts, notre site pourra s'améliorer !

Avant de poster vos sujets lisez et signez notre charte ICI



«Manier savamment une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire.» [Charles Baudelaire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemarocain.forumpersos.com
 
NUIT RHENANE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVOIR FAIM LA NUIT.
» bébé 16 mois se réveille plusieurs fois dans la nuit
» Chaleur: comment habiller bébé la nuit?
» mon fils de 11 mois se reveille ds la nuit
» OVNIS dans le cambrésis - Nuit 21-22 Août 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Lycée Virtuel Marocain :: Prosodie (pour les amateurs de la poésie) :: Analyses des poèmes-
Sauter vers: