Le Lycée Virtuel Marocain
Discuter, parler des oeuvres littéraires enseignées au Lycée marocain et partager ses idées
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 12 Juin 2013 - 7:50
Notre Communauté
Nos Classes Virtuelles
Derniers sujets
» La charte du site "Important à lire"
Ven 3 Mai 2013 - 4:22 par walido

» Pour les lycéens de la deuxième année bac
Jeu 27 Jan 2011 - 9:36 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:25 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:24 par mahita

» Moderateur / adminstrateur des grand forum
Dim 12 Sep 2010 - 6:04 par Amour des mots

» Femmes auteures avec pseudonymes masculins
Mar 8 Déc 2009 - 16:17 par Amour des mots

» TWILIGHT de Stephenie Meyer
Ven 6 Nov 2009 - 4:42 par Amour des mots

» Bienvenue aux nouveaux membres
Sam 12 Sep 2009 - 9:07 par Tatsuki

» Dans quelle date va débuter l'inscription ?
Jeu 3 Sep 2009 - 17:06 par Amour des mots

» LA PHRASE SIMPLE
Dim 7 Déc 2008 - 4:19 par Titrite

Ma Trousse d’Outils
Bibliothèque numérique
Meilleurs posteurs
Amour des mots
 
Hermionne
 
Kawtar
 
Yasmine
 
Lycéenne
 
Titrite
 
mahita
 
walido
 
Tatsuki
 
ziko
 

Annuaire des sites marocains



Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Imageshack



Liens Importants
anipassion.com
Partagez | 
 

 XXXIX - Je te donne ces vers...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amour des mots
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
A votre service :
Points : 3472
Réputation : 5
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: XXXIX - Je te donne ces vers...   Mer 9 Juil 2008 - 10:58

XXXIX - Je te donne ces vers...



Introduction


Ce poème fut écrit par Baudelaire et
est un extrait des Fleurs du Mal, publiée en
1857. Ce texte est inspiré par la malédiction des muses, le poète ne dépend
donc plus de sa muse, et c'est ce qui fait la modernité de ce poème. Comment
Baudelaire parvient-il à associer modernité et tradition dans ses poèmes ? Pour
répondre à cette problématique,
nous verrons dans un premier temps le poème soumis à la tradition, puis dans
un second temps nous nous intéresserons à la poésie qui est un instrument d'immortalité et
enfin, nous étudierons le rôle du poète, "être maudit".



Lecture du poème

XXXIX
Je te donne ces vers afin que si mon nom
Aborde heureusement aux époques lointaines,
Et fait rêver un soir les cervelles humaines,
Vaisseau favorisé par un grand aquilon,
Ta mémoire, pareille aux fables incertaines,
Fatigue le lecteur ainsi qu'un tympanon,
Et par un fraternel et mystique chaînon
Reste comme pendue à mes rimes hautaines;
Etre maudit à qui, de l'abîme profond
Jusqu'au plus haut du ciel, rien, hors moi, ne répond!
- O toi qui, comme une ombre à la trace éphémère,
Foules d'un pied léger et d'un regard serein
Les stupides mortels qui t'ont jugée amère,
Statue aux yeux de jais, grand ange au front d'airain!



Annonce des axes


Etude


I - Un poème soumis à la tradition
- Sonnet / mètre régulier à poésie amoureuse (Pétrarque,
Ronsard…)
à dédicace, don
- Références à l'Antiquité : "malédiction", "mémoire", "vaisseau", "tympanon", "airain", "aquilon",
mais aussi à la tradition poétique : "fables incertaines"
à La poésie traverse les âges


L'écriture de la poésie datant de l'Antiquité, le poème, le poète et ainsi que la femme concernée deviendront éternels.





II - La poésie, instrument d'immortalité

- Champ lexical du temps "lointaines", "un soir", "mémoire"
- Enjambements vers 1-2 et vers 7-8 qui expriment la continuité
à longue phrase qui dure jusqu'à la fin des quatrains :
1. proposition principale
2. proposition subordonnée CC de but
3. proposition subordonnée hypothétique
- Métaphore filée du navire qui marque la traversée
: "aborde", "vaisseau", "grand aquilon"
- Vers 7 "chaînon" à idée de continuité qui établit
l'immortalité
L'objectif est de faire rêver et la poésie est une essence divine, c'est pourquoi elle est immortelle.



III - Le poète, "être maudit"


- Tercets à opposition aux quatrains : la malédiction
- Le poète est pris entre les oppositions : "ange"/"être maudit", "haut du ciel"/"abyme", "ombre"/"trace".
- Même en étant maudit, le poète parvient à trouver l'inspiration et la beauté.
Il cherche à transformer la malédiction en une bénédiction. Paradoxalement, il
est maudit car il n'a plus l'inspiration de sa muse, mais il trouve un autre
moyen d'écrire, justement grâce au fait qu'il soit maudit.




Conclusion

On se
trouve face à un poème qui est à la fois traditionnel (utilisation de
la forme du sonnet) et moderne (dans son inspiration). L'image du poète
maudit est inventée par Baudelaire.

_________________
Grâce à vos efforts, notre site pourra s'améliorer !

Avant de poster vos sujets lisez et signez notre charte ICI



«Manier savamment une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire.» [Charles Baudelaire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemarocain.forumpersos.com
 
XXXIX - Je te donne ces vers...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De quel poème de Baudelaire est issu ce vers sur l'alchimie du lang.?
» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
» faut il se tourner vers la MECQUE ?
» Porte vers l'au-delà ?????
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Lycée Virtuel Marocain :: Prosodie (pour les amateurs de la poésie) :: Analyses des poèmes-
Sauter vers: