Le Lycée Virtuel Marocain
Discuter, parler des oeuvres littéraires enseignées au Lycée marocain et partager ses idées
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 12 Juin 2013 - 7:50
Notre Communauté
Nos Classes Virtuelles
Derniers sujets
» La charte du site "Important à lire"
Ven 3 Mai 2013 - 4:22 par walido

» Pour les lycéens de la deuxième année bac
Jeu 27 Jan 2011 - 9:36 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:25 par mahita

» Cours et exercice de lycée téléchargeables !
Jeu 27 Jan 2011 - 9:24 par mahita

» Moderateur / adminstrateur des grand forum
Dim 12 Sep 2010 - 6:04 par Amour des mots

» Femmes auteures avec pseudonymes masculins
Mar 8 Déc 2009 - 16:17 par Amour des mots

» TWILIGHT de Stephenie Meyer
Ven 6 Nov 2009 - 4:42 par Amour des mots

» Bienvenue aux nouveaux membres
Sam 12 Sep 2009 - 9:07 par Tatsuki

» Dans quelle date va débuter l'inscription ?
Jeu 3 Sep 2009 - 17:06 par Amour des mots

» LA PHRASE SIMPLE
Dim 7 Déc 2008 - 4:19 par Titrite

Ma Trousse d’Outils
Bibliothèque numérique
Meilleurs posteurs
Amour des mots
 
Hermionne
 
Kawtar
 
Yasmine
 
Lycéenne
 
Titrite
 
mahita
 
walido
 
Tatsuki
 
ziko
 

Annuaire des sites marocains



Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Imageshack



Liens Importants

Partagez | 
 

 LA MUSIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amour des mots
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 42
A votre service :
Points : 3472
Réputation : 5
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: LA MUSIQUE   Mer 9 Juil 2008 - 10:55


LA MUSIQUE



Charles Baudelaire


Introduction Baudelaire,
critique d’art remarquable, a encouragé la jeune peinture et la musique
nouvelle : Wagner «le Vaisseau Fantôme». Il consacre pourtant seulement
un poème à la musique ( + Harmonie du Soir, en partie)
Titre : la musique mais nous parle de bateaux


Lecture
La musique souvent me prend comme une mer!
Vers ma pâle étoile,
Sous un plafond de brume ou dans un vaste éther,
Je mets à la voile;

La poitrine en avant et les poumons gonflés
Comme de la toile
J'escalade le dos des flots amoncelés
Que la nuit me voile;

Je sens vibrer en moi toutes les passions
D'un vaisseau qui souffre;
Le bon vent, la tempête et ses convulsions

Sur l'immense gouffre
Me bercent. D'autres fois, calme plat, grand miroir
De mon désespoir!

La Musique, Charles Baudelaire






Annonce des axes

Etude
1) forme du poème
quatrains + tercets mais ce n’est pas un sonnet.


Vers : alternance alexandrins – vers à 5 syllabes, combinance vers pairs et impairs


Six rimes : les 2 premières strophes ont une rime en commun en – oile,
rimes croisées sauf les 2 dernières qui sont plates, alternance rime féminine – rime
masculine (originalité)


Ambiguïté du sens de « mer » (v1 et v13)


Trois phrases seulement, dont 2 exclamatives. Elles se complètent en s’opposant
: la 2e phrase est une gradation ascendante dans la longueur des éléments de
la phrase : 3 vers – 4 vers – 4 vers ½. Gradation dans la complexité de chaque
proposition : 1ère : indépendante, pas de subordonnée, 2ème : subordonnée
+ relative,
3ème : indépendante + relative, 4ème : indépendante, puis retour à la
simplicité.



Poème composé comme un morceau de musique en 3 mouvements :


1) ouverture très brève (phrase 1, v1)


2) développement central passionné (jusqu’au v13)
3) final très brutal, heurté, chaotique, sans verbe [verbum :
parole] : // silence de l’auditeur quand la musique s’achève



Rythme : 3 strophes identiques, la dernière est une inversion
par miroir qui reflète en inversant : silence opposé au bruit, renverse
le poème


La forme est en adéquation avec ce que le poète veut peindre.






2) sens du poème
Pas de champ lexical de la musique car Baudelaire ne parle pas de musique en
spécialiste, ni en critique, ni en musicien mais en ignorant pris par une
transe, une possession indescriptible
«me prend» v1.
L’émotion est plus violente car Baudelaire est ignorant, vierge, innocent donc plus aisément séduit, plus naïf.

Sentiments indicibles donc fait un jeu de rapprochement,
comparaison ce qu’il éprouve – ce qu’éprouve un bateau pris par la mer
: v1 : « comme », v6, v13, v9-10

Lexique du corps v5, v9, v13, mouvement auquel il participe : v4, v7, v9, v11,
phénomène qui devient une presque douleur v9-v10 « passions » [partir : souffrir]

Agonie morale puis physique puis mort ( // Christ) décrit tout ce qu’il se produit dans un corps mis à mal

Expérience de possession : l’être est envahi par une force qui
le dépasse, qui le contrôle. Possession ambiguë : « comme une mer » :
retour au ventre maternel ou navire sur les flots ?

Quand il est pris par la musique, Baudelaire est aussi bien qu’un être pas né :
bercé, réduit au mutisme du 1er âge.




3) la chute de la strophe quatre
Constant glissement entre comparé et comparant : on ne sait plus si il
parle de lui se comparant à un vaisseau ou si il n’est pas devenu vaisseau. Plus
de Frontières = assimilation ? phénomène perceptible dès le v2, favorisé par
la mise en sommeil des autres sens (vue, ouïe).
Etoile pâle, ciel brumeux…mouvement ascendant puis descendant avant la chute finale

Etude strophe 4 : image du miroir dès v1, v11, v13

Espoir = marcher dans une direction, attendre quelque chose.
Désespoir = fin de l’attente

Rythme changeant : vers coupé, le dernier mot rompt avec la
passion, l’exaltation du reste du poème. Rupture traduit l’incapacité à
retrouver ce phénomène de possession, arrêt de la musique.



Conclusion

Forme remarquable, moyens originaux pour faire percevoir
ses sentiments et traduire un phénomène de synesthésie.

Elargir avec Harmonie du Soir XLVII : même rythme à 4 temps
avec un retour régulier du même vers (pantoum), // mouvement de valse.

_________________
Grâce à vos efforts, notre site pourra s'améliorer !

Avant de poster vos sujets lisez et signez notre charte ICI



«Manier savamment une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire.» [Charles Baudelaire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyceemarocain.forumpersos.com
 
LA MUSIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magasin de musique
» instruments de musique préhistoriques
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» 'Musique' gothique et satanisme
» choix musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Lycée Virtuel Marocain :: Prosodie (pour les amateurs de la poésie) :: Analyses des poèmes-
Sauter vers: